Les poils au même titre que les cheveux, les ongles ou les dents font partie des phanères. Constitués de kératine, les poils sont utiles (si, si, je vous assure). Ils servent de protection thermique et solaire et jouent un rôle dans la perception tactile. Quant aux cils et sourcils, ils protègent les yeux de  la poussière et de la sueur. Le nombre de poils, leur localisation et leur couleur dépendent des hormones et des composantes génétiques.

Les techniques d'élimination ne manquent pas : rasoir, cire, épilateur électrique ...pour ne citer que les méthodes les plus usitées. En tout état de causes pour éviter les poils incarnés 2 soins sont indispensables :

- le gommage, 1 à 2 fois par mois, pour éliminer les cellules mortes (si , c'est un gommage doux, vous pouvez opter pour un gommage par semaine)

- l'application QUOTIDIENNE d'une crème (ou lotion, ou huile ou fluide ou baume ou...) efficace pour assouplir la peau et permettre au nouveau poil de la traverser. (sans cela , la peau constitue une barrière trop difficile à percer pour un pauvre petit poil tout nouveau et tout chétif !)

Le gommage détruit le film protecteur de la surface de la peau. Il est nécessaire d'appliquer ensuite un produit hydratant qui va remplir le rôle du film protecteur en attendant que celui-ci se reforme naturellement.

Pour conclure, quelques conseils:

- éviter un déodorant alcoolisé après une épilation , sinon Aïe, aïe, aïe... Préférer la pierre d'alun (hémostatique) ou le talc pour plus de douceur.

- éviter de "sortir les poils" incarnés, ne vous charcutez pas. Les poils finiront par sortir d'eux même au fil du temps et des gommages.

- L'application d'une crème corporelle doit être quotidienne (je sais, je me répète), la régularité est la clé de la victoire contre les poils incarnés.