" ne mets pas sur ta peau ce que tu ne pourrais pas manger"

Voilà un bon conseil. Concernant les algues, elles ont envahi les produits agro-alimentaires. Les alginates, les carraghénanes, des polysaccharides issus des algues, sont , en effet, répertoriés E400 à E405 et E407 dans la classification des additifs alimentaires. Si dans les aliments industriels, ce sont surtout les propriétés de texture (aptitude à former des gels stables comme pour les desserts lactés) qui sont mis en avant, l'industrie cosmétique emploie les algues pour leurs nombreux principes actifs.

photo en provenance du site kavewall.com

Les algues renferment des acides aminés, des sels minéraux, des oligo-éléments, des vitamines. Grâce à tous leurs bienfaits, elles participent à :

  • l'hydratation de la peau
  • la régulation de la sécrétion du sébum
  • l'amincissement et au drainage ( le Fucus est réputé pour cela)
  • l'apaisement de la peau
  • la reminéralisation des cellules de l'épiderme (pour les peaux fatiguées)
  • la protection solaire ( Kombu et Porphyra ombillicalis sont des algues qui renferment naturellement des filtres UV)
  • la prévention du vieillissement par leurs composants anti-oxydants

La cosmétique utilise des macro-algues comme le Fucus, l'Ulva lactuca (dont est extrait l'aosaine, un actif régénérant de la peau), mais aussi des micro-algues comme la spiruline ou même des plantes marines comme la criste marine réputée pour lutter contre l'apparition des taches pigmentaires.