A l'origine, ce sont les indiens Hopi qui fabriquaient ces bougies. Elles étaient utilisées en thérapie pour régénérer les énergies corporelles. 
Il s'agit d'un tube creux de 20 cm environ en cire d'abeille sur une toile de coton. 
La bougie agit en combinant 2 phénomènes physiques : la chaleur et la dépression. L'air réchauffé par la bougie monte dans le tube et crée une depression au niveau de l'oreille. Les sécrétions cireuses sont  aspirées par le tube (c'est le dépot jaunatre que l'on voit en fin de séance dans le tube) et les pressions sont rééquilibrées dans l'oreille. La chaleur permet de ramollir le cerumen et d'apporter détente et bien être.
La bougie auriculaire, outre le nettoyage des oreilles, conduit à une profonde relaxation, à un sentiment de légèreté.

Une séance par semaine est recommandée. Lire attentivement le mode d'emploi fournit avec les bougies et faites vous aider au besoin.