Pour avoir une couleur hâlée du jour au lendemain et sans avoir vu le soleil, il existe une solution "cosmétique" : l'autobronzant. Sous fome de lait, de crème, en pray, en gel, ce produit s'utilise aussi bien pour le corps que pour le visage. Avant son application, quelques règles s'imposent :

- l'application d'un autobronzant commence la veille par un gommage minutieux, suivi de l'application d'une crème hydratante en large couche ou d'un masque pour le visage. Le but est d'obtenir une peau douce sans cellules mortes et bien hydratée.

- Lors de l'application, versez le produit dans vos mains, frottez les ensembles puis enduisez vous le corps (ou le visage), passez partout.

- lavez vous les mains : les paumes de main orange ne sont pas à la mode

- prenez un coton humide et passez sur les genoux, les coudes, les sourcils, la racine des cheveux. Cela évitera les démarcations trop voyantes et le surplus de produit sur les zones sèches (genoux, coudes, talons)

- attendez de longues minutes avant de vous habiller.

Quelques astuces maintenant :

- si vous avez peur, vous pouvez mélanger l'autobronzant à une crème hydratante. La couleur obtenue sera moins "intense", mais vous pourrez recommencer le lendemain sans risque de taches.

- Vous pouvez aussi utiliser un gant de toilette humide pour passer le produit sur tout le corps.

- Si malgré tout, vous avez des tâches dues à l'application, gommez et recommencez (éventuellement).

- la couleur  "bronzage" s'estompe en 4 à 6 jours progressivement. Pour éviter, la formation de plaques digne de la fourrure d'un léopard, gommez l'autobronzant avec un gant de crin.

Enfin, sachez qu'un autobronzant permet d'obtenir une jolie couleur, néanmoins, ce n'est pas une protection contre le soleil. Si vous devez vous exposer, n'oubliez pas d'appliquer une crème solaire avec un indice de protection adéquate.

Crédit photo : shutterstock