Le Blog de la Beauté, du Bien-être et du Bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Principe actif

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 22 juin 2011

Les algues en cosmétique

" ne mets pas sur ta peau ce que tu ne pourrais pas manger"

Voilà un bon conseil. Concernant les algues, elles ont envahi les produits agro-alimentaires. Les alginates, les carraghénanes, des polysaccharides issus des algues, sont , en effet, répertoriés E400 à E405 et E407 dans la classification des additifs alimentaires. Si dans les aliments industriels, ce sont surtout les propriétés de texture (aptitude à former des gels stables comme pour les desserts lactés) qui sont mis en avant, l'industrie cosmétique emploie les algues pour leurs nombreux principes actifs.

photo en provenance du site kavewall.com

Les algues renferment des acides aminés, des sels minéraux, des oligo-éléments, des vitamines. Grâce à tous leurs bienfaits, elles participent à :

  • l'hydratation de la peau
  • la régulation de la sécrétion du sébum
  • l'amincissement et au drainage ( le Fucus est réputé pour cela)
  • l'apaisement de la peau
  • la reminéralisation des cellules de l'épiderme (pour les peaux fatiguées)
  • la protection solaire ( Kombu et Porphyra ombillicalis sont des algues qui renferment naturellement des filtres UV)
  • la prévention du vieillissement par leurs composants anti-oxydants

La cosmétique utilise des macro-algues comme le Fucus, l'Ulva lactuca (dont est extrait l'aosaine, un actif régénérant de la peau), mais aussi des micro-algues comme la spiruline ou même des plantes marines comme la criste marine réputée pour lutter contre l'apparition des taches pigmentaires.

jeudi 31 mars 2011

La grenade, un cocktail explosif de bienfaits

La grenade est le fruit du grenadier (Punica granatum), un arbre originaire de la Perse.
Sa richesse en anti-oxydants en font un allié de choix pour les cosmétiques anti-âge. Parmi ceux-ci, on peut citer les tanins (ce sont eux qui sont responsables de l'amertume du jus et de la peau blanchâtre qui entoure les grains), l'acide ellagique (que l'on retrouve dans les framboises, les fraises, les châtaignes, les baies de goji, les canneberges...) et les anthocyanines responsables entre autre de la couleur rouge.
D'un point de vue alimentaire, la consommation de la grenade peut se faire sous 2 formes : le fruit en lui-même et le jus de grenade ( à ne pas confondre avec la grenadine qui est un sirop à base de fruits rouges type sureau, fraise, cassis mais qui ne contient pas de grenade - à l'origine, oui, mais plus maintenant).
D'un point de vue médicale, les scientifiques s'intéressent aux propriétés anti-oxydantes, anti-inflammatoires et anti-infectieuses de ce fruit notamment pour la recherche contre le cancer ou les maladies cardiovasculaires.

En cosmétique, la grenade est largement utilisées dans les soins anti-rides, anti-age et pour améliorer la souplesse de la peau. Weleda l'a compris de puis quelques années déjà.


Allo Nature a concocté un soin détente à base de grenade. Le parfum doux et sucré envoute les sens tandis que les propriétés de la grenade ajoutées aux propriétés adoucissante et hydratante de l'huile de jojoba procurent à votre peau souplesse et velouté. Des manœuvres enveloppantes et relaxantes rendent ce modelage  unique et inoubliable.

Vous pouvez retrouver ce modelage relaxant dans le salon de beauté juste pour elle.

Crédit photo: http://raf-photos.blogspot.com/search/label/Fruits

lundi 26 juillet 2010

C'est qui ce Alun, il fait quoi dans la vie ?

Dans la vie Pierre d'Alun est un minéral (double sulfate d'aluminium et de potassium) transparent. Il est astrigent (resserre les pores), hémostatique (il coagule les protéines du sang) et antiseptique. La pierre d'Alun est ainsi une formidable pierre après rasage pour eux, les hommes.

Pour nous les femmes (bon aussi pour les hommes), c'est un formidable déodorant. Pour l'utiliser, il faut humidifier la pierre et la passer sur les aisselles. Cette application laisse une couche saline sur la peau. Ce film salé va empêcher le développement des bactéries responsables des odeurs. A noter que cette pierre n'a pas d'odeur et n'empêche pas de transpirer.

Préférer toujours, la mention  "alun de potassium" sur l'étiquette : la pierre est alors une pierre naturelle extraite des mines. Si sur l'étiquette, vous trouvez le terme "ammonium", cela signifie que vous avez affaire à une pierre de synthèse comme la pierre orange sur la photo (la teinte est due au parfum "lavande" ajouté à la pierre).

jeudi 1 octobre 2009

Take on me

Ah(-a), les yeux de Morten (soupir) !

Bon tout ça, pour faire un mauvais jeu de mots et parler d'AHA (et là, pour celles et ceux qui n'avaient pas 16 ans dans les années 80, une petite explication : A-HA était un groupe de rock norvégien dont le chanteur était Morten)

Revenons à nos moutons, les Alpha Hydroxy Acides. Dans les cosmétiques, on parle aussi d'acides de fruits. Ce sont ces molécules, issues des végétaux, qui éliminent les cellules mortes, hydratent et assouplissent la peau.

Résultat : une peau douce, souple, lumineuse et lissée. Le rêve !

On en trouve dans les cerises, les figues, la canne à sucre, le raisin, les tomates, les pommes, etc. Mais aussi dans le miel et le lait.



A plus forte concentration, on trouve ces molécules d'AHA dans les peelings généralement employés par les dermatologues.

lundi 18 mai 2009

Question pour un échantillon

Je suis une plante vivace cryptogame apparue au secondaire (c'est dire s'il y a longtemps!).

Mon nom latin est Equisetum arvense qui veut dire queue de cheval.

Je possède 2 sortes de tiges, l'une porte les spores et apparaît en avril. La deuxième est une tige feuillée stérile qui apparaît en mai.

Envahissante et impossible à éliminer ( grrr), je fais le malheur des jardiniers.

Riche en Silice, les femmes m’adorent. Ingrédient de nombreuses crèmes, je redonne de l’élasticité à la peau en stimulant la synthèse du collagène.

 Je suis, je suis….