Le Blog de la Beauté, du Bien-être et du Bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 10 août 2010

Acide hyaluronique

L'acide hyaluronique a été isolé en 1934 par Meyer et Palmer. C'est l'un des constituants de la matrice extracellulaire du derme (l'ensemble des molécules qui entourent les cellules). Il est produit par les fibroblastes du derme (parfois appelés cellules de soutien du derme) mais aussi les kératinocytes de l'épiderme (cellules de l'épiderme). La quantité d'acide hyaluronique dans notre derme diminue avec le temps, c'est un des facteurs du vieillissement cutané.

Légende du schéma de la peau (pour des mesures de simplicité, le schéma n'est pas à l'échelle et les annexes de la peau (poils, glandes...) n'ont pas été représentées):

F : fibroblaste (en jaune)

C : collagène (en vert)

E : élastine (seules quelques fibres sont représentées en gris)

Autrefois obtenu à partir des crêtes de coq, il est aujourd'hui produit pour les industries cosmétiques grâce aux biotechnologies (des bactéries fermentent des substrats végétaux, tels que le blé ou le soja). Naturellement présent dans la peau, cet acide a la capacité de retenir l'eau (une vraie éponge) et forme un film non occlusif. En résumé, cette molécule hydrate et protège la peau des agressions extérieures. Nombreuses sont les crèmes à utiliser cette molécule anti-ride.

Les chirurgiens esthétiques utilisent l'acide hyaluronique dans les prothèses mammaires mais aussi en injection au niveau des rides (pour les repulper et les résorber). Cette molécule présente l'avantage d'être résorbable, c'est à dire qu'elle est dégradée par l'organisme en 6 à 8 mois.

jeudi 1 octobre 2009

Take on me

Ah(-a), les yeux de Morten (soupir) !

Bon tout ça, pour faire un mauvais jeu de mots et parler d'AHA (et là, pour celles et ceux qui n'avaient pas 16 ans dans les années 80, une petite explication : A-HA était un groupe de rock norvégien dont le chanteur était Morten)

Revenons à nos moutons, les Alpha Hydroxy Acides. Dans les cosmétiques, on parle aussi d'acides de fruits. Ce sont ces molécules, issues des végétaux, qui éliminent les cellules mortes, hydratent et assouplissent la peau.

Résultat : une peau douce, souple, lumineuse et lissée. Le rêve !

On en trouve dans les cerises, les figues, la canne à sucre, le raisin, les tomates, les pommes, etc. Mais aussi dans le miel et le lait.



A plus forte concentration, on trouve ces molécules d'AHA dans les peelings généralement employés par les dermatologues.